MonthlyModder Janvier 2018, Cucmag

Bonjour à tous, et bonne année !
Nous débutons donc cette nouvelle année par cette nouvelle rubrique, qui paraîtra a la fréquence d’un article chaque vendredi à 18h. Chaque mois sera dédié à un moddeur, plus ou moins connu, que nous vous présenterons, lui et ses mods que nous avons préféré.
Ce mois sera donc dédié à Cucmag !
Voici donc son interview, ainsi que la présentation de son tout premier mod. Bonne lecture !

1- Que peux-tu nous dire un peu sur toi, une tranche d’âge, ton activité professionnelle…

Bonjour à tous et bonne année 2018 !!!
Mis à part que je sévis en tant que reviewer chez modding.fr et que je m’adonne à quelques mods de temps à autre…, le métier que j’exerce est assez éloigné de l’informatique vu que je travaille dans le paramédical en tant que manipulateur en radiologie (à ne pas confondre avec radiologue qui est mon employeur justement).
Courant de cette année, je vais fêter mon demi-siècle…
Sinon que dire d’autres, si ce n’est que j’habite dans le Sud-Ouest de la France, à proximité de Biarritz et Bayonne (64).

2- Depuis combien de temps pratiques tu le modding ?

C’est en Septembre 2011 que j’ai tâté le terrain du modding.
Bon en ce temps là je n’ai commencé que par le gainage des câbles de l’alimentation… Et je me suis aussi lancé dans le watercooling.
Mon premier véritable mod a commencé au début de l’année 2012 avec « Temple Run ». Un mod que j’ai réalisé pour mon fils.
C’est vraiment à ce moment où j’ai commencé à réellement modifier le boitier (Un Bitfenix Survivor Core). De l’acrylique, du bois et tout un tas de matériaux pour créer cet univers de temple perdu de l’époque Maya, sans oublier les quelques bombes de peinture et bien sur le gainage des câbles.

3- D’où te viens ta passion pour le modding, qu’est ce qui te pousse aujourd’hui encore à faire des mods toujours plus extraordinaires ?

Une folie passagère qui me prend de temps en temps…
Je prends aussi le temps de réaliser certains de mes mods en fait… quand me prend l’envie et du coup je peux tout aussi bien mettre le travail en pause pendant quelques semaines.
Sauf quand je participe à un concours de modding où la le temps fait partie de la compétition…
A l’heure actuelle, je suis plutôt en phase « No Modding » mais sait-on jamais, ça peut toujours revenir à la charge.

4- Où puises-tu ton inspiration ?

Je suis plutôt mod thematique.
Une fois que j’ai trouvé le sujet, je me cale dessus et j’essaie de composer avec ce que j’ai sous la main.
Bien sûr, je ne peux me passer de plaque en aluminium ou acrylique car en général je modifie totalement l’aménagement interne du boitier.
J’adore tout ce qui est diorama et pour le coup j’essaie d’intégrer ce style dans le boitier.
Cela fut le cas dans le mod Temple Run, mais par la suite j’ai essayé d’adoucir le coté maquette pour coller plus au boitier pc.
Temple maya perdu dans la forêt pour le mod temple run avec quelques analogie au jeu sur iOs.
Le style Steam Punk pour le mod Steamcuc car j’ai toujours aimé ce style de decor.
Le style japonais pour le mod Ronin car le nom du boitier est justement Ronin, soit un Samouraï sans maitre.
Le Wine Cooling pour le concours international Tt histoire de mettre en valeur le Watercooling de la marque mais avec une touche française.
Le DeskJack reprend le thème Harley simplement parce que l’ami à qui est destiné le bureau adore la marque Harley.

5- Par quelles étapes passes-tu lorsque tu élabore un mod ?

Rien de bien folichon en termes de dessin ou de modélisation 3D…. Je suis une quiche à ce niveau…
J’attends d’avoir le boitier et en fonction de ses dimensions je visualise à peu près ce que je veux faire.
De toute façon, je démonte le carénage et je m’attaque ensuite au châssis lui-même. Là c’est la perceuse qui s’occupe de faire sauter tous les rivets et ensuite on fait parler la disqueuse !
Je réaménage la structure interne avant de passer à tout ce qui est décor et notamment découpe à la scie à chantourner.
J’affectionne particulièrement les plaques en alu avec motif découpé et rétroéclairé.
Les rivets sont systématiquement remplacés par des vis M3x6 et boulons M3 car au fur et à mesure que j’avance dans le mod, je monte et démonte à maintes reprises le châssis.

6- Ton plus gros fail ? (Niveau technique)

Pas vraiment de gros fail mais plus des petits notamment dans la réalisation du circuit du Watercooling où tu penses que ça va le faire et en fait…. Non.
Le plus stressant et quand j’arrive à la fin de la découpe du motif sur plaque aluminium, tu passes quelques heures dessus et vers la fin, il ne faut surtout pas se presser car c’est là où ça crashe…
Du coup il m’est arrivé de refaire la découpe n’étant pas très content du premier travail.

7- Ta plus grande réussite ? (Niveau technique)

Arriver à faire penser aux personnes que les découpes des motifs sur les plaques en aluminium sont réalisées à partir d’une machine CNC ou Laser alors que j’ai utilisé ma scie à chantourner.

8- Quelle est ta définition du modding ?

Rester dans le monde du boitier PC.
Actuellement, cela a tendance à dériver sur la maquette : Tank, Voiture, Arme en tout genre, Goldorak….
La frontière est mince mais on a parfois tendance à basculer sur le second environnement.
Non pas qu’un boitier doit absolument être rectangulaire… mais tant qu’à créer un design autant rester dans le contexte du boitier.

9- Essentiellement de quoi a-t-on besoin pour modder ? (En globalité)

Patience et temps + un soupçon d’autocritique…
Le tout est de se faire plaisir et d’être fier de son travail.
On peut toujours argumenter face à des critiques par rapport au style mais pour la technique si on réponds : « ouais mais bon j’ai pas eu le temps de faire mieux »….
Il faut avoir envie de modder et se donner les moyens car cela représente toujours un cout…
Bien sûr il faut quand même un minimum d’outil et d’espace pour bricoler.

10- D’où te vient ta mascotte ?

C’est quand j’ai commencé à modder. J’étais sur un forum et un autre moddeur avait sa mascotte. J’ai trouvé cela excellent. Surtout qu’à l’époque on étalait nos topic en détail. Du coup j’avais ce squelette qui date de mon enfance et je l’ai intégré dans les photos. J’ai trouvé que c’était un bon moyen d’expliquer les différentes étapes du modding.

11- A quand le mod dans une boîte de cassoulet refroidis à la graisse de canard ?

J’aurais plus vu un mod poulet basquaise avec la bonne poulette en terme de boitier…. :p

Mod «Temple Run» par Cucmag

Voici donc le premier vrai mod créé par Cucmag et Xray, un mod sur le thème du célèbre jeu Temple Run.
Un mod déjà bien travaillé, non pas sur l’apparence externe du boîtier, mais sur l’intérieur, avec un vrai travail de décoration notamment sur le bloc de l’aio. C’est une vrai scène qui a été recréé dans le boîtier. Chapeau l’artiste ! On vous laisse apprécier les détails …

Voilà vous en savez donc plus sur Cucmag, un moddeur qui, tout en conservant le modding en passion à côté de son travail, nous en met toujours plein les yeux avec des mods toujours plus raffinés.
Nous vous donnons donc rendez-vous vendredi prochain à 18h pour la présentation du mod SteamCuc ! Bonne semaine.

AM Modding

Une réflexion sur “MonthlyModder Janvier 2018, Cucmag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*