INTEL VS AMD, Quid en 2017 ?

AMD, INTEL ? Ces grands noms ne vous disent rien ? Il s’agit là des deux grands fabricants de processeurs se livrant à une guerre féroce pour nous fournir des puces toujours plus puissantes, pour notre plus grand bonheur…
Au travers de sa dernière génération nommée Ryzen, AMD à su récupérer une clientèle, boudeuse depuis bien longtemps.
Depuis des années INTEL, l’entreprise qui a su supplanter le géant IBM, s’impose en tant que leader des constructeurs de CPU et est revenu récemment en nous proposant une nouvelle génération de processeurs nommée Coffee Lake.
La guerre fait donc rage entre ces deux constructeurs et il est donc logique pour nous, acheteurs et passionnés, de s’interroger sur quel est le meilleur constructeur pour nos chères machines et nous procéderons donc à une comparaison dans cet article.

Sommaire:
I-Les processeurs comparés
II-Les performances
III-Quel CPU pour quelle utilisation
IV-Conclusions

I-Les processeurs comparés

Nous prendrons pour cet article 3 processeurs de chaque marque en début, milieu et haut de gamme. Ces derniers seront comparés en fonction de leurs performances et non pas de leurs prix. Les prix seront ceux affichés sur le site des constructeurs.

Processeurs D’entrée de gamme :
-INTEL i3-8350k, 168$, 4C/4T, 4.0Ghz, 91w, Overclockable, 6Mb L3, avec graphique intégré.
-AMD Ryzen 5 1400, 169$, 4C/8T, 3.2Ghz, 65w, Overclockable, 8Mb L3, sans graphique intégré

Processeurs milieu de gamme :
-INTEL i5-8600k, 257$, 6C/6T, 3.6Ghz avec TB à 4.3Ghz, 95w, Overclockable, 8Mb L3, avec graphique intégré
-AMD Ryzen 5 1600X, 259$, 6C/12T, 3.6Ghz, 95w, Overclockable, 16Mb L3, sans graphique intégré

Processeurs haut de gamme :
-INTEL i7-8700k, 359$, 6C/12T, 3.7Ghz avec TB a 4.7Ghz, 95w, Overclockable, 12Mb L3, avec graphique intégré
-AMD Ryzen 7 1800X, 460 voir 380$, 8C/16T, 3.6Ghz, 95w, Overclockable, 16Mb L3, sans graphique intégré

Nous omettrons ici la gamme ThreadRipper d’AMD et la gamme I9 et plus d’INTEL considérées comme étant dans le très haut de gamme et s’adressant à une clientèle particulière.

II-Les performances

Entrons maintenant dans le vif du sujet car les performances sont probablement le facteur le plus important lors du choix d’un processeur, que ce soit pour du jeu occasionnel ou pour des tâches de rendus très gourmandes les marques proposent une multitude de choix pouvant contenter tout les utilisateurs. Les résultats présentés ci-dessous ont été réalisés avec les fréquences stock, c’est-à-dire non OC.

Commençons par les processeurs i3 et R5 1400 :

On remarque ici qu’en moyenne applicatif selon un i5-2500k de base 100 points, un i3-8350k en récolte 149 points contre 135 pour le R5 1400

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=604&n=13

 

Nous retrouvons donc une différence d’une quinzaine de points soit une différence de performance d’environ 11%. Ces chiffres concernent comme dit précédemment le domaine applicatif c’est-à-dire des logiciels tel que Blender, SonyVegas, Prime95, ou encore CineBench mais qu’en est-il au niveau des performances In-game ?

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=604&n=13

Le resultat est beaucoup plus flagrant, on remarque ici que le i3 distance d’une bonne trentaine de points le R5 1400 avec une différence de plus de 29% en faveur du processeur d’INTEL!
En terme de performance le résultat est sans appel: nous nous retrouvons devant une large victoire  pour le i3-8350K malgré un cache plus élevé de l’autre coté du ring.

Passons maintenant au milieu de gamme avec nos i5-8600k et R5 1600X.
Ici les résultats sont déjà plus subtils, l’étau se ressert :

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=604&n=13

On remarque ici que le R5 1600X dépasse d’environs 10 points le processeur d’INTEL, ce qui représente approximativement 4% de différence de performance en applicatif, rien d’énorme les performances sont donc équivalentes.
Concernant les performances In-Game, bien que l’écart se soit resserré entre AMD et INTEL, ce dernier est toujours nettement devant avec 160 points contre 134 points  soit 16% de différence ce qui, cette fois, n’est pas négligeable.

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=604&n=13

Victoire pour ce second round pour INTEL en terme de performance en jeu bien que les processeurs se tiennent en applicatif avec un léger avantage pour le Ryzen d’AMD, l’hypertreading faisant son petit effet …

Pour finir dans le comparatif des performances, abordons maintenant le haut de gamme avec le i7-8700k d’INTEL contre le R7 1800X d’AMD :

Le i7 récolte un total de 281 points en applicatif contre 284 points pour le Ryzen soit 1.1% de performance en plus pour le R7, rien de transcendant.

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=604&n=13

In-game la différence se creuse, près de 30 points de différence soit 21 % de performance en plus pour INTEL.

http://www.hardware.fr/getgraphimg.php?id=605&n=9

Les résultats parlent d’eux même, bien qu’en terme de performance en applicatif les marques se valent les résultats divergents fortement en terme de gaming.

 

III-Quel CPU pour quelle utilisation ?

Cette question inhérente au choix des composants prend tout son sens avec ces nouvelles générations de processeurs que sont Coffee Lake et Ryzen. Les générations plus ou moins anciennes tel que Skylake chez INTEL ou la K10 chez AMD (Athlon X64 ou encore la série FX) ne permettaient pas en entrée de gamme de jouer dans des conditions convenables ou ne serait-ce une utilisation fluide de son ordinateur. Cette nouvelle génération de CPU risque cependant de changer la donne de par l’optimisation des processeurs AMD, et de par l’augmentation de puissance et de core chez INTEL, nous nous retrouvons donc avec :

-Des processeurs entrée de gamme (i3-8350k et R5 1400) atteignant des résultats très surprenants avec un i3 capable de rivaliser avec un i7-7700k en single core. Ces processeurs équipés de 4 cores devraient donc être capables de fournir assez de puissance à une machine sans grande prétention et faire tourner tous les jeux en low-medium pour quelques années tandis que les précédentes générations avaient plutôt vocation à la bureautique.

-En terme de milieu de gamme, les i5-8600K et R5 1600X seront aptes à faire tourner tous les prochains jeux et cela pour quelques années. Avec l’amélioration de leurs performances et l’augmentation du nombre de core sur le i5, des tâches plus lourdes tel que le rendu et la diffusion en direct de vos parties se feront plus aisément malgré l’absence d’hyperthreading sur le i5.

-Concernant le haut de gamme, ces processeurs sont destinés aux tâches lourdes ou encore au multitâche c’est-à-dire aux rendu ou encore aux lives. Les processeurs i7-8700K et R7 1800X sauront satisfaire les utilisateurs exigeants.

IV-Conclusions

Il est enfin temps de conclure cet article plein de surprises, en effet malgré la percée des Rouges dans la première partie de l’année INTEL a parfaitement réussi à répondre au challenge apporté par AMD en nous fournissant une véritable amélioration de sa gamme de processeur. Malgré des résultats similaires sur les applications nécessitants de la puissance brute INTEL se démarque sur le plan du gaming et ce, malgré un cache plus important chez AMD qui risque de s’imposer sur la longueur comme étant un leader en terme de puissance brute (à l’instar de ses processeurs pilledriver). La guerre fait rage entre les deux constructeurs mais les bons chiffres d’AMD suite à l’explosion des vente en 2017 poussent la marque à augmenter son budget en Recherche & Développement au grand dam des Bleus, se retrouvant dans l’obligation de riposter à la vague Rouge.
Ainsi l’année 2018 devrait se montrer particulièrement intéressante pour les acheteurs qui se retrouverons au milieu d’une véritable course a l’armement avec la sortie prévue d’une génération Ryzen V2 qui, espérons le, sera aussi bonne que la première et incitera INTEL à développer plus encore sa gamme mais pourrait également faire baisser le prix des CPU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*